Manucure à Quatre Ans: Nouvelle Obsession Libanaise

Quote

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/721286-manucures-a-quatre-ans-nouvelle-obsession-libanaise.html

Ma réponse à l’article paru dans L’Orient Le Jour sur les salons de beauté pour petites filles au Liban

Advertisements

Une Réponse à Ziyad Makhoul


Cet article est une réponse à Ziad Makhoul dans L’Orient-Le Jour

Cher Monsieur Makhoul,

 

Votre billet dans L’Orient- Le Jour m’ayant caressée dans le mauvais sens du poil, je vous prie donc de bien vouloir m’excuser de ma réponse, qui ne vous plaira sans doute pas.

Votre ton condescendant à l’égard de la décision prise par le groupe Mashrou3 Leila d’annuler sa première partie au concert des Red Hot Chili Peppers masque à mon sens une absence totale de compréhension de ce qu’est la campagne BDS. C’est dommage d’avoir recours à des stratagèmes agressifs alors qu’ouvrir une page web me semble à la portée de votre infinie sagesse. Mais enfin, passons.  A toutes fins utiles, merci de consulter la page de la campagne, sait-on jamais, vous pourriez éventuellement apprendre des choses : www.bdsmovement.net.

Avant toute chose, je vous prie de garder vos insultes sectaires pour vous : j’étais parmi les personnes demandant à Mashrou3 Leila de s’abstenir d’ouvrir pour les RHCP. Non Monsieur Makhoul je ne fais pas partie du PSNS, non Monsieur Makhoul je ne fais pas partie du Hezbollah (et soi dit en passant, ces groupes politiques sectaires ne détiennent pas le monopole de la solidarité avec le peuple Palestinien) et j’ai le sens commun de ne pas me définir en tant qu’intellectuelle, et quand bien même je le ferais, je vous prie encore une fois de vous abstenir d’y ajouter ‘de pacotille’. J’ai tout de même un Master en droit humanitaire, ca m’embêterait que mon pauvre papa ait payé ces études pour qu’ensuite l’on vienne me gratifier de ce genre d’épithètes peu affectueuses vous en conviendrez.  Laissez-moi ajouter que l’extrême majorité des personnes demandant à Mashrou3 Leila de s’abstenir de jouer ne font partie d’aucune des catégories que vous avez créées : il serait donc de bon ton de votre part, et bien, pourquoi pas, de les garder pour vous.

Les choses étant ainsi posées, je me permets de rentrer dans le vif du sujet : vous admettez vous-même que seuls les Palestiniens qui ‘pourront se le permettre’ seront fous de joie à l’idée de voir les RHCP en concert. Il n’est pas clair si vous entendez par là financièrement ou autre, mais permettez-moi d’attirer votre attention sur ce point, car il est crucial à la décision de Mashrou3 Leila. Le fait est que de nombreux Palestiniens, indépendamment de l’ampleur de leurs moyens financiers, ne pourront tout simplement pas écouter les Red Hot, car l’Etat Israélien réduit leur liberté de mouvement au-delà de tout entendement. Selon les permis qu’ils possèdent et que le gouvernement Israélien prend un malin plaisir à changer à tour de bras sans aucune autre forme de procès, les Palestiniens ne peuvent pas circuler entre la Cisjordanie, les Territoires de 1948 et Gaza. Cette absence de liberté de mouvement est couplée d’une violation quotidienne des droits humains du peuple palestinien : arrestations et détentions arbitraires, harcèlements au point de passage et par les colons, torture et traitements inhumains et dégradants, appropriation de terres par les colons et j’en passe. Voilà donc les politiques de l’Etat Hébreu à l’encontre des Palestiniens : des politiques d’apartheid, ni plus ni moins.

Le boycott est une action pacifique visant à affaiblir le régime d’apartheid Israélien et les mécanismes qui lui permettent d’améliorer son image au niveau international. Cette stratégie a été utilisée en Afrique du Sud avec beaucoup de succès, et est donc utilisée pour la Palestine. Israël a identifié le BDS comme étant la deuxième plus grande menace à sa sécurité après l’Iran, signe du succès de la campagne s’il en est.

Les RHCP ont refusé l’appel au boycott : ils n’ont donc aucun problème à fermer les yeux sur ce qui se passe en Israël et dans les Territoires occupés (et au Liban, juste pour un petit rappel, Israel n’a jamais vraiment montré énormément de respect pour nous il me semble).  Mashrou3 Leila a décidé qu’ils ne pouvaient en faire autant : que danser et chanter pour un groupe qui se moque des droits humains de tous les peuples va à l’encontre de ce en quoi il croit. Ils ont donc annulé, pas parce qu’ils sont à la botte de Hassan Nasrallah, mais parce qu’une position de principe équivaut à toutes les ouvertures de tous les groupes du monde.

 

Et laissez-moi vous dire une chose : Mashrou3 Leila ne s’est pas suicidé. Nous ne les aimons que plus, ils nous donnent l’impression et l’espoir qu’un Liban solidaire et conscient est possible, chose que l’élite politique actuelle et ses sbires et supporters nous ont enlevé il y a bien, bien longtemps. 

En réponse à l’article Chrétienne de mon Pays de Richard al cham

Original article http://www.lorientlejour.com/category/Opinions/article/686396/Chretienne_de_mon_pays.html

“…le développement complet d’un pays, le bien-être du monde et la cause de la paix demandent la participation maximale des femmes à égalité avec les hommes, dans tous les domaines.“

Cher Homme de mon Pays,

Vous remarquerez tout d’abord que je ne spécifie pas votre religion, le communautarisme ne m’intéressant que peu,

L’envie me prend, depuis la lecture de votre opinion dans l’Orient Le Jour, de vous transmettre avec beaucoup d’amitié, d’amour, de fraternité, ce petit message, en vous remerciant d’avance d’avoir l’amabilité de lire ces quelques lignes qui, je l’espère vivement, ne seront pas mal interprétées et vous inciteront, au moins, à réflexion (cher ami, notez bien le même ton paternaliste que j’adopte, le même que vous avez cru bon d’utiliser en vous adressant aux femmes de votre pays, comme si elles étaient si obtuses qu’il serait impossible de leur parler normalement)

Laissez moi répondre point par point à l’affligeant article dont vous nous avez gratifié. Premièrement, vous partez du postulat que toutes les femmes chrétiennes de votre pays ont été éduquées à l’européenne: rien n’est plus faux mon cher monsieur, la femme libanaise, chrétienne ou non, est multiple. Peut-être le sauriez-vous si vous sortiez parfois de votre ghetto ashrafiote bourgeois.

Deuxièmement, laissez-moi vous rappeler quelque chose: les femmes, libanaises ou non, chrétiennes ou non, n’ont pas attendu d’être éduquées à l’européenne ou à la zimbabwéenne non seulement pour se considérer mais encore pour être l’égale de l’homme en droits et en humanité. Déclaration Universelles de Droits de l’Homme, ça vous dit quelque chose? Article premier mon bon monsieur, article premier: Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Ce n’est pas moi qui l’ai dit, c’est Charles Malek, qui a l’heure qu’il est, doit copieusement vous insulter.

Vous nous parlez de la Sainte Famille du Christ. Je ne me prétends pas théologienne, mais je me contenterai de vous rappeler les femmes fortes de la Bible, telles que Tamar, Ruth, la Vierge Marie, mais ce n’est même pas la question. La véritable question, c’est que vous érigez votre point de vue en vérité absolue et que vous vous permettez de pontifier à l’envi sur les commandements de la Famille du Christ, avec des majuscules s’il vous plaît. Mon Christ lavait les pieds des prostituées et faisait taire les moralisateurs de votre espèce, et j’aime à l’imaginer ayant autre chose à faire que de consigner les femmes à la maison en hurlant au scandale si par malheur elles avaient le malheur d’être heureuse par elles-mêmes et pour elles-mêmes.

A présent si vous le voulez bien, parlons de votre arrogance et de votre insécurité. Avez-vous peur à ce point des femmes qui travaillent? Pourquoi? Avez-vous peur de perdre votre place dans la société? Il semblerait que vous considériez les femmes non pas comme des êtres humains doués d’intelligence mais bel et bien comme de charmants animaux de compagnie dont la seule et unique vocation est de faire des enfants, de prendre soin de votre personne et surtout, surtout, de se taire (en portant les émeraudes que vous vous proposez de lui offrir bien sûr).

Cela me peine sincèrement de crever votre bulle mon cher ami, mais le monde ne vous a pas attendu pour reconnaître à la femme ses droits inaliénables. Vos commentaires réactionnaires sur la place de la femme et de l’homme dans la famille ne méritent même pas que l’on s’y attarde, et je vous répondrai donc par le droit international, obligations juridiquement contraignantes auxquelles votre pays, et MON pays mon cher ami, mon propre pays, s’est soumis. Je vous rappellerai donc la Convention sur l’Elimination de toutes Formes de Discrimination à l’Egard des Femmes que le Liban a ratifié, et qui assurent aux femmes leurs droits inalénables, tel que le droit à une vie privée, le droit à la participation économique et politique, le droit à la santé, le droit à ne pas être discriminées et j’en passe. Je ne mens pas, je vous jure qu’un tel texte existe, au même titre que la Déclaration de Beijing sur les Droits Sexuels (honte! Honte! Un tel mot est sorti de ma bouche) et la Santé Reproductive, et au même titre que tous les textes des Droits de l’Homme, qui s’applique aux femmes également, j’en ai bien peur.

Ecoutez-nous bien, mon frère, entendez-vous ce tonnerre qui gronde? Ce sont vos soeurs libanaises, de toute confessions, formes, couleurs, et politiques confondues qui vous chargent. Notre esprit est à nous. Notre corps est à nous. Et personne, et surtout pas des personnes paternalistes de votre espèce ne nous fera taire.

A bientôt, vous nous verrez certainement en train de manifester pour que le Liban nous donne le droit de donner NOTRE nationalité, de NOTRE pays à NOS enfants, entre autres choses bien sûr.

Je serai vous, je déménagerai.